Partenaires

CNRS
INSU
LGGE
IPEV


 

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > À la une

À la une

Bienvenue sur le site C2FN

Au sein du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), dans le cadre des réorganisations des différentes structures et commissions de l’INSU (Institut National des Sciences de l’Univers), la direction scientifique a décidé de mutualiser toutes les plateformes de carottages au sein d’une entité nationale, dénommée C2FN (Centre de Carottage et de Forage National), regroupant toutes les forces vives relatives à cet outil et en s’appuyant sur des laboratoires ou des unités en place.

L’intérêt de constituer une telle structure pour l’INSU est de lui permettre de flécher des postes et des moyens, et d’aider au montage d’actions à l’international.

La Direction de l’INSU a demandé à Denis Didier Rousseau d’assurer la Responsabilité Scientifique de ce centre et la Responsabilité Technique a été confiée à Michel Calzas de la DT (Division Technique) de l’INSU.

Le C2FN est candidat au label TGIR (Très Grandes Infrastructures de la Recherche) CALIFF. Le CALIFF (CArothèque, LIthothèque et Forage Français) regrouperait le C2FN, ICDP (International Continental Scientific Drilling Program), le Réseau International des Géothèques via le BRGM (Bureau de Recherche Géologiques et Minières) et le Réseau international des musées via le MNHN (Muséum National d’Histoire Naturelle).

Le C2FN a 4 cellules :

  • Le forage-carottage glaciaire
  • Le forage-carottage continental
  • Le carottage océanique
  • L’instrumentation

La partie glace a été mise en place après concertation entre le LGGE (Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l’Environnement) à Grenoble, le LSCE (Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement) à Saclay et Gif-sur-Yvette, l’INSU et l’IPEV (Institut polaire français Paul Emile Victor) à Brest.

La partie continentale s’appuie sur plusieurs laboratoires : le CEREGE (Centre Européen de Recherche et d’Enseignement des Géosciences de l’Environnement) à Aix en Provence, EDYTEM (Environnements Dynamiques et TErritoires de Montagne) à Chambéry, le Laboratoire de Chrono-environnement à Besançon et la DT INSU.

La partie carottage océanique est pilotée par les communautés IMAGES (International Marine Past Global Changes Study), IODP (Integrated Ocean Drilling Program), l’IPEV et la DT INSU.

La partie instrumentale est prise en charge par la DT INSU.

GESEP School 2013

The German Scientific Earth Probing Consortium, GESEP e.V. invites within the framework of the DFG‐Colloquium IODP/ ICDP to the GESEP School 2013, “Basics of Drilling Technology in Continental and Marine Earth Sciences”, at the TU Bergakademie Freiberg, Germany on March 27 and 28, 2013.

Key Topics :

  1. Deep drilling and coring – How does it work ?
  2. Downhole logging, well testing, monitoring - How to use the well ?
  3. Current scientific drilling projects - How to plan and control ?
  4. Core, cuttings and mud - How to handle samples ?

The GESEP School invites graduate and PhD students as well as Post‐doc scientists to apply. Deadline ends on January 10, 2013. Download the call for more information.

ICDP Science Conference 2013 : Call for contribution

You are warmly invited to take part in the development of ICDP’s new Science Plan by contributing online to the conference “Imaging the Past to Imagine our Future”, which will be held from November 11-14. The conference will bring together young researchers, senior scientists, ICDP stakeholders, and others. ICDP´s new Science Plan will be presented in human challenge coordinates coupled with pure geoscience. As an accompanying action, a new ICDP Website was launched on October 23 (http://www.icdp-online.org/) - please check it out.

The conference program and the link to the live video streaming service can be found at http://conference2013.icdp-online.org/. We encourage you to contribute actively to the conference via email (discussion@icdp-online.org) or via twitter (#icdp2013). Emails and tweets sent to these addresses will be part of the discussion and considered for the Science Plan. Your contribution should address in which of the discussed geoprocesses (Faults and Earthquakes, Heat and Mass transport, Global Cycles, Deep Biosphere) or social challenges (Natural Hazards, Climate and Ecosystem Evolution, Sustainable Energy and Mineral Resources, Water Resources) it fits most appropriately.

We welcome your active participation and involvement and look forward to receiving your input and opinion.

Dr. Thomas Wiersberg, Scientific Drilling ICDP

Thèse basée sur des carottes de C2FN-Continent

Soutenance de thèse de Carole Romey, mercredi 27 novembre 2013 à 14 h, amphithéâtre du CEREGE (Aix-en-Provence) : Histoire des paysages et de l’occupation humaine du massif des Calanques depuis 300 000 ans. Cette thèse a été faite à partir de l’étude de deux carottes (respectivement 30 et 49 m) C2FN-Continent prélevées avec la foreuse Sedidrill 250-90 dans le paléo-lac de Cassis (Bouches-du-Rhône). Voir le résumé.

Des projets ERC bénéficient au premier chef de CLIMCOR

novembre 2013

Le financement phare de la recherche européenne se retrouve depuis 2007 dans les projets de recherche fondamentale soutenus par le Conseil européen de la recherche (ERC). Destinés à soutenir des chercheurs reconnus dans leur domaine sur des projets risqués mais à forte valeur ajoutée, ces financements de l’ERC bénéficient en France d’une structuration nationale offrant le terreau nécessaire pour l’émergence de projets compétitifs, présentés par des individus mais fruits du collectif. La démonstration en est encore faite cette année pour la recherche de l’INSU relative aux études des climats du passé, qui bénéficie pleinement du C2FN et de l’EquipEX CLIMCOR.

En effet, le Conseil européen de la recherche a récemment rendu son verdict pour les projets portés par des chercheurs confirmés (Advanced Grants). 284 projets européens ont été sélectionnés parmi 2408 propositions, soit un taux de succès de 11,8% [1]. La France se place troisième en nombre de projets sélectionnés, avec 35 projets retenus toutes sciences confondues. Cinq de ces projets concernent les thématiques de l’INSU que l’on retrouve dans les sous-comités de sélection ERC intitulés PE9 (sciences de l’univers) et PE10 (sciences du système Terre).

Les recherches INSU portant sur les climats du passé se sont retrouvées à l’honneur cette année puisque parmi les cinq projets retenus en France dans les thématiques INSU, deux concernent ce domaine : le projet de Claire Waelbroeck (ACCLIMATE) en paléocéanographie, et celui de Pascal Yiou (A2C2) portant notamment sur les extrêmes climatiques en milieu continental durant le dernier millénaire. Deux autres projets en paléoclimatologie avaient été sélectionnés au cours des précédentes évaluations ERC, celui de Jérôme Chappellaz (ICE&LASERS [2] et [3]) et celui d’Amaelle Landais (COMBINISO, en Starting Grant), tous deux portant sur l’étude des carottes de glace.

Si l’on peut se féliciter de cette reconnaissance de la qualité des recherches en paléoclimatologie en France, c’est bien parce que leur émergence s’est trouvée facilitée par la structuration nationale, en particulier au sein de l’INSU. Par exemple, le Centre de Carottage et de Forage National (C2FN), mis en place par l’INSU, permet d’organiser les moyens technologiques d’accès aux archives glaciaires, marines et continentales. Le C2FN bénéficie depuis cette année du soutien d’Investissements d’Avenir avec l’EquipEX CLIMCOR, qui apportera un soutien technique fondamental aux quatre projets ERC en paléoclimatologie mentionnés ici.

Ainsi dans un contexte de financement de la recherche mettant de plus en plus en avant les individus, il est clair que la coordination nationale joue un rôle majeur dans l’émergence de nouvelles potentialités.

Jérôme Chappellaz LGGE 04 76 82 42 64 jerome@lgge.obs.ujf-grenoble.fr
Amaelle Landais LSCE 01 69 08 46 72 amaelle.landais@lsce.ipsl.fr
Claire Waelbroeck LSCE 01 69 82 33 27 claire.waelbroeck@lsce.ipsl.fr
Pascal Yiou LSCE 01 69 08 77 28 pascal.yiou@lsce.ipsl.fr

Sondages des piles du pont antique d’Avignon

Le site du Journal du CNRS a mis en ligne un film sur l’histoire du pont antique d’Avignon. Il relate l’histoire de sa construction. Visible dans le film, l’opération de sondage des piles du pont a été réalisée par le C2FN-Continent en avril 2013.

Voir https://lejournal.cnrs.fr/videos/a-...

Des carottes sédimentaires géantes prélevées par le Marion Dufresne

Des carottes sédimentaires géantes non déformées prélevées à toutes les profondeurs par le Marion Dufresne

Entièrement modernisé en 2015, le Marion Dufresne a prélevé à plus de 4000 mètres de profondeur le plus long échantillon jamais réalisé en carottage : une carotte sédimentaire de 60 mètres de long présentant un échantillonnage parfait.

Téléchargez le communiqué de presse (pdf).


Cybercarothèque

Grâce à l’Equipex CLIMCOR, un portail web référençant les carottages effectués a été créé :

https://cybercarotheque.fr

L’objectif de ce portail est de présenter les métadonnées associées aux carottes sédimentaires marines, lacustres (et bientôt continentales et glaciaires) stockées dans les laboratoires français. A ce jour, 3677 carottes issues de 415 missions sont d’ores et déjà intégrées, provenant des inventaires existants dans les laboratoires EPOC, EDYTEM, IFREMER, ISTERRE et bientôt MNHN, CEREGE, LSCE, etc... D’autres inventaires de carottes historiques, gérés par d’autres laboratoires, doivent venir l’enrichir. L’alimentation de la base est ouverte aux unités de recherche qui le souhaitent.

Cette initiative a bénéficié de différents soutiens depuis 2014 : du C2FN pour son initiation dans le cadre de l’Equipex CLIMCOR, de la DT INSU et de l’OASU-EPOC pour sa mise en oeuvre, mais également du rapprochement avec IFREMER, le SHOM et le MNHN, et d’un effort spécifique mené dans le cadre des actions Inter-Zones Ateliers "Archives sédimentaires" et "ROZA" du réseau des Zones Ateliers du CNRS (http://www.za-inee.org/).

Sondage Colonia : une expérience brésilienne

Sujet : Sondage Colônia Brésil, SP, Sao Paulo, Pareilheiros, Colônia crater (23.874°S - 46.705°W)

PI : Marie-Pierre Ledru, IRD, ISEM (Institut des Sciences de l’Evolution Montpellier), UMR 5554 Personnel DT-INSU impliqués : Laurent Augustin et Alain de Moya, DT INSU (site de La Seyne sur mer), C2FN


L’opération de sondage du cratère Colônia a fait l’objet d’une demande de soutien en 2017. Mais en réalité le travail avait débuté bien en amont avec une première sollicitation du C2FN dès avril 2011 pour le chiffrage d’un sondage de 50 m avec un sondage de recouvrement. Entre temps, le projet scientifique et la demande de sondage ont beaucoup fluctués en passant par une demande ICPD en 2014 et le financement par ICDP d’un workshop pour monter un dossier de réalisation de 2 sondages de 450 m et 500 m pour atteindre le socle rocheux et remonter des échantillons pouvant indiquer la trace d’un impact de météorite, origine probable du cratère. Pendant le workshop ICPD, une carotte de 15 m avec recouvrement avait été prélevée, en 1 journée à la main, avec le support du C2FN-CONTINENT (voir article en annexe). En 2016, devant le refus d’ICDP de financer le projet, le PI est revenu à son projet initial. Il a trouvé le financement auprès de LEFE et la fondation BNP Paribas et fait une demande de soutien auprès de la DT-INSU pour la réalisation d’une carotte de 50 m avec sa carotte de recouvrement.

Soutien du C2FN

Ce soutien est composé de 2 volets :

  • Une étude de faisabilité avec la rédaction d’un cahier des charges et la recherche d’une entreprise locale pour la réalisation du sondage en sous-traitance.
  • Un suivi in situ des opérations en apportant expertise et savoir-faire.

Début du sondage

JPEG - 83.4 ko
Acheminement du matériel

Le sondage a eu lieu la première quinzaine d’août 2017. Après un test de résistance à l’enfoncement réalisé début juillet, la société SONDOSOLO a décidé de réaliser le sondage en utilisant la technique du battage, fonçage et tubage à l’avancement avec un carottier de leur conception.








Première partie : battage et tubage à l’avancement

Avec un jour de retard, le mardi 1er août, l’entreprise est arrivée un situ avec un matériel qui ne correspondait pas à la description du devis. Suite aux tests effectués début juillet, nous décidons de faire confiance pour lancer le sondage avec l’équipement amené : un trépied avec un système de battage manuel et un carottier et tubage à battre. Sans moyen de manutention mécanisé, un jour entier sera nécessaire pour la mise en œuvre du matériel.

JPEG - 55.8 ko
Tripode et battage

Rapidement, il apparait que le tripode amené n’était pas assez haut pour la manipulation des tiges de 3 m. Après 2 jours, un 1er sondage avorté à 3 m et quelques modifications sur le carottier, le 2ème sondage s’arrête à 13,5 m par défaut de pénétration. Vendredi 4 août à 14h00, nous signifions à SONDOSOLO que le matériel n’étant pas conforme au devis, nous exigeons pour le lendemain 8h00 une vraie sondeuse rotative, sinon nous romprions le contrat… Le lendemain, la sondeuse rotative était sur site avec la promesse d’une nouvelle équipe dès le lundi 7 août.

JPEG - 92.9 ko
Carottier SONDOSOLO
JPEG - 61.3 ko
Arrivée de la sondeuse rotative 6T




















Deuxième partie : fonçage avec tubage rotatif à l’avancement

JPEG - 74.1 ko
Installation des équipements

L’opération de sondage ne recommencera véritablement que lundi en mi-journée après la mise en place des équipements pendant toute la journée du samedi. Le mardi soir, 30 m étaient atteints, et la première carotte de 51 m était achevée le jeudi en mi-journée, après des journées de près de 12h et quelques difficultés techniques.

JPEG - 65.7 ko
Préparation et mise au point
JPEG - 52.6 ko
Travail nocturne aux phares de voiture









Après le déplacement de la machine de quelques mètres, le sondage de recouvrement a commencé dès la première heure le vendredi, pour atteindre la cote de 30,80 m le soir et celle de 45,80 m le samedi soir. Le sondage de recouvrement s’achèvera le lundi suivant par 3 autres passes pour atteindre la cote de 50,30 m, sous la supervision du PI. Le C2FN était dans l’avion du retour dès le dimanche 13 août comme prévu initialement.

JPEG - 78.9 ko
Marquage des carottes
JPEG - 68.9 ko
Collection de carottes
JPEG - 73.7 ko
La carotte des 51 m
JPEG - 79.5 ko
Entre les deux sondages

















Résultats

L’objectif de la mission a été atteint avec une carotte de 51 m et une carotte de recouvrement de 50,30 m, toutes deux réalisées avec un taux de récupération supérieur à 95%, ce qui offre une séquence de sédiment de 50 m ininterrompue.

Conclusions

  • SONDOSOLO, malgré les mesures de pénétration, avait largement sous-estimé les forces de pénétrations et fait le choix d’un mauvais matériel en 1ère semaine. Cette équipe n’avait jamais fait de prélèvement d’échantillons en continu auparavant. La continuité des échantillons est un travail bien spécifique qui demande beaucoup de soin dans l’exécution du travail. Nous leur avons beaucoup appris.
  • Malgré un cahier des charges très complet, nous n’avons pas été à l’abri de surprises. La vétusté du matériel et son niveau d’entretien a failli faire capoter la mission. Une visite en atelier avec inspection du matériel seraient primordiales avant tout choix de sous-traitance, mais très délicats à réaliser.
  • Le carottier conçu par l’entreprise spécialement pour ce sondage, malgré une conception non optimisée, est très intéressant et n’existe pas sur le marché. Le C2FN va pouvoir s’inspirer du concept et améliorer le design en partant de ses carottiers à câble existants.













Remerciements

  • Merci à Marie-Pierre Ledru, le PI du programme, qui en sollicitant le C2FN, nous a fait confiance pour la préparation de cette mission, la recherche d’un sous-traitant local et la supervision du sondage in situ.
  • Merci encore à Marie-Pierre pour sa gentillesse et son attention au quotidien ainsi que pour l’organisation logistique de la mission (prise en charge dès l’aéroport, acheminement sur site et recherche d’hébergement à proximité).





Média

Cette opération financée également par la fondation BNP Paribas a fait l’objet d’une large couverture médiatique :

  • Un photographe de l’agence Magnum, Moises Saman, a passé 5 jours avec nous pour couvrir le sondage et faire un reportage sur l’ensemble de la région. Voir par ce lien un aperçu des photos de Moises Saman : https://we.tl/BdByZTMSvc
  • La télévision régionale de Sao-Paulo et la télévision nationale ont fait chacune un reportage relayé dans leurs journaux quotidiens respectifs. Voir ce lien, 3 min en brésilien : http://g1.globo.com/sao-paulo/sptv-...

Article

Ledru, M.P., Reimold W.U., Ariztegui, D., Bard E., Crósta, A.P., Riccomini, C., Sawakuchi A.O. (2015) Why drilling deep in the Colônia Basin (Brazil). Scientific Drilling. 20, 33-39.

Contact

Laurent Augustin

2012 ICDP Training Course on Lake Drilling

The International Continental Scientific Drilling Program, ICDP, invites scientists from upcoming scientific drilling projects in soft sediments to apply for the 2012 ICDP Training Course on Lake Drilling to be held from October 15-19, 2012 at Lake Ohrid (Macedonia). This training course will touch upon all relevant aspects of scientific drilling in lakes, including project planning and management, pre-site studies, drilling engineering, drill core handling and storage, on-site core analysis, downhole logging, data management, and post-drilling activities. The training course is recommended for master students, doctorate students and post-docs involved in scientific drilling.

Deadline for application is July 15, 2012 ; decisions will be communicated by end of July. Preference will be given to applicants involved in ICDP drilling projects, applicants from ICDP member countries, developing countries, and those from countries considering ICDP membership. For the successful candidates, costs including those for travelling, visa, and accommodation will be covered by the ICDP. Applications should include a letter of interest, CV, and at least two letters of support.

Please send your application to icdp-outreach@gfz-potsdam.de

Further information on ICDP training measures can be found at

http://www.icdp-online.org/training