Partenaires

CNRS
INSU
LGGE
IPEV


 

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Forage-carottage glaciaire

Forage-carottage glaciaire

Introduction

La branche Glaciologie du C2FN désigne une plateforme instrumentale, constituée d’une dizaine d’instruments de carottage ou de forage glaciaire (voir article). La richesse de cette infrastructure vient avant tout des agents assurant son fonctionnement, de leur expertise de terrain unique dans le domaine du carottage et du forage glaciaire, et de leur capacité à réaliser des projets de très grande envergure.

La branche Glaciologie du C2FN est le fruit d’une expérience en matière de carottages glaciaires acquise depuis plus de 30 ans au bénéfice de la communauté nationale et internationale. Cette équipe s’est ainsi impliquée dans de nombreux projets de carottage dans les Alpes, les Andes, en Antarctique ou au Groenland, dont les plus emblématiques étaient GRIP, NorthGRIP, NEEM, EPICA, Taldice, Berkner, D47, Vostok. Depuis la création du C2FN il y a bientôt 10 ans, plus de 5000 mètres de carottes ont été forées sur différents sites en Antarctique, au Groenland ou dans les Alpes, menant à plus de 400 publications de rang A.

L’exploitation de la plateforme repose aujourd’hui sur une équipe composée de personnels de l’IGE (Institut des Géosciences de l’Environnement), unité qui résulte de la fusion du LGGE (Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l’Environnement) et du LTHE (Laboratoire d’Etude des Transferts en Hydrologie et Environnement).

Une intervention du C2FN Glaciologie comprend la conception, la préparation, l’envoi sur le terrain, la mise en œuvre en conditions hostiles (froid et altitude) des instruments de la plateforme par des agents hautement qualifiés. Ils assurent également la collecte des échantillons puis éventuellement leur stockage. Les demandes d’intervention sont centralisées par le responsable technique du C2FN Glaciologie (olivier.alemany@univ-grenoble-alpes.fr) et les responsables du groupe Carottes de Glace France (CGF) (xavier.fain@univ-grenoble-alpes.fr, amaelle.Landais@cea.fr, Baroni@cerege.fr) . L’ensemble de ces demandes sont ensuite présentées et arbitrées lors d’une réunion annuelle du groupe CGF. Une liste des projets hiérarchisée est produite chaque année.


Communauté concernée

Aujourd’hui, l’équipe de terrain du C2FN Glaciologie est impliquée simultanément sur plusieurs projets chaque année. Les laboratoires ou instituts qui bénéficient de cette activité de carottage dépassent bien entendu très largement les limites de l’IGE. Il s’agit, entre autres, du LSCE (Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement), du CEREGE (Centre Européen de Recherche et d’Enseignement de Géosciences de l’Environnement). Plus généralement, la vocation nationale de cette plateforme instrumentale doit permettre à chaque laboratoire de recherche français de faire appel aux services du C2FN Glaciologie. Les communautés a priori concernées sont :

  • Sciences du climat
  • Paléoclimats
  • Dynamique des glaciers et calottes polaires
  • Chimie atmosphérique
  • Microbiologie en milieu extrême
  • Sciences des matériaux (lien entre le matériau glace et la métallurgie)

Principaux partenaires internationaux

  • British Antarctic Survey (Grande Bretagne)
  • Alfred-Wegener Institute (Allemagne)
  • CNR (Italie)
  • Niels Bohr Institute (Danemark)
  • Institut des Mines de Saint-Pétersbourg (Russie)
  • Physics Institute (Suisse)
  • Korean Polar Istitute (KOPRI)
  • Australian Antarctic Division (AAD)